LIFESTYLE

Bilan de l’année et intentions pour 2019

Ca y est. 2018 s’achève et laisse place à une toute nouvelle page blanche sur laquelle écrire votre histoire.

La plupart des gens prennent, avant de commencer une nouvelle année, des « résolutions ». Je déteste ce terme. Résolutions, ça me fait penser à « résolu » et « solution ». Dans ma tête donc, « résolution » sous-entends qu’on a un problème et qu’on cherche une solution pour le résoudre.
Il y a quelque chose de définitif, une notion de « fin » dans le terme « résolution », qui je trouve, va très bien avec tous ces titres de magazines « New Year, New You ».

Personnellement je n’ai jamais réussi à tenir mes « résolutions ». J’ai donc arrêter d’en prendre. Je n’ai jamais voulu non plus appliquer le principe de « new year, new me », parce que le but ce n’est pas d’abandonner ce que j’étais, mais juste de m’améliorer, de devenir meilleure.

Et puis l’an dernier j’ai entendu parler d’intention.

Pour 2018, le soir du 31, j’ai dit à mes amis ; « je pose deux intentions sur mon année 2018 : arrêter de fumer, et m’améliorer au yoga. Je voudrais aussi réussir la posture sur la tête ».

Poser ces deux intentions là allait marquer la tendance de mon année. Je les ai énoncés de sorte que tout le monde, moi compris, entende mes intentions pour cette nouvelle année. Dire les choses à haute voix aide souvent à les réaliser.

Le bilan 2018.

Durant cette année 2018, j’ai construit beaucoup de choses.
J’ai repris plus sérieusement mon blog et j’ai fait de cet endroit ma place où j’adore parler de mes passions et de ce qui m’anime.

J’ai sensiblement progressé au yoga, je le vois, je le sens dans mon corps, dans chaque posture que je prends et qui est un peu plus confortable, un peu plus complète, dans laquelle je me créer un peu plus d’espace.

J’ai réussi ma première posture sur la tête avec un semblant d’équilibre au mois de mai 2018, donc dans la 1ère partie de l’année ! J’étais très fière de moi. Aujourd’hui elle n’est toujours pas parfaite, mais je continue de travailler dessus pour l’améliorer, et elle m’a ouvert la porte vers d’autres postures plus difficiles pour moi encore.

J’ai presque arreté de fumer. Ca a été l’intention qui a eu le plus de mal à s’installer dans mon année. Est ce que je le voulais vraiment au final ? Pas sur. En tout cas pas les premiers mois de l’année.
J’ai arrêté de fumer la journée. Plus de pause clope au boulot, plus de cigarette après le repas.

J’ai arrêté de fumer chez moi, le soir, le week end.

Le seul moment où je suis encore tentée, et où je craque encore c’est lorsque je bois un verre avec mes amis. Face à un groupe dont 3 personnes sur 5 sont fumeuses, c’est difficile de résister.
La première soirée où je me suis dis « ok j’arrete », j’ai reussi à ne pas fumer. Mais j’étais tellement omnibulée par me retenir de fumer que je n’écoutais même plus les conversations.
Deuxième soirée j’ai craqué, et toutes les autres qui ont suivies.

Mais je continuais de tenir la journée, au travail, et chez moi. Mon intention était toujours là, et m’a suivie toute l’année.

Préferez l’intention à la résolution.

C’est pour ça que je préfére l’intention à la résolution. Avec la résolution c’est bête, mais j’aurais craqué et je me serais dit « oups je n’ai pas réussi à tenir ma résolution. On verra l’année prochaine ! ».

Avec l’intention ce cas de figure n’est pas possible, puisque l’intention est posée comme un « état d’esprit » de l’année. L’intention c’est un peu comme le « thème » de votre année.

Donc même si vous ne réussisez pas du premier coup, l’intention dure jusqu’a la fin de l’année, vous allez donc recommencer et y arriver, ou en tout cas, vous rapprocher très sérieusement de l’intitulé exacte de l’intention que vous avez annoncé le soir du 31 décembre.

Et 2019 alors ?

J’aimerais consacrer l’année 2019 à :

  • Arreter de fumer (et oui, je replace cette intention une nouvelle fois, tant pis s’il m’aura fallu 2 ans, certains projets prennent plus de temps que d’autres, et chacun son rythme !)
  • Evoluer professionnellement
  • Faire grandir ma communauté Instagram, Blog et Youtube (qui au jour d’aujoud’hui est à l’état de foetus ahaha)
  • Passer ma certification de professeure de yoga

Le soir du 31, j’énnoncerai clairement à haute voix mes intentions.

Elles sont écrites ici sur le blog. Je visualise bien leur réalisation. J’arrive à imaginer le jour ou je ne fumerais plus. J’arrive à imaginer mon nouveau poste, mes nouvelles taches professionnelles. J’arrive à imaginer les publications que je vais faire pour donner envie aux gens de rejoindre ma communauté. Je me vois étudier pendant ma retraite de yoga, je me vois enseigner.

Imaginer, se mettre dans la situation, visualiser c’est très important pour la réalisation de vos objectifs. Ca peut-etre difficile pour certains, mais si vous ne vous voyez pas, vous ne saurez pas ou aller pour réaliser votre objectif.

Quelques conseils pour installer ses intentions 2019

Pour terminer cet article, je voudrais vous donner quelques conseils pour vous aussi installer vos intentions dans votre année 2019 :

  • Choisissez des objectifs de différents niveaux

Par exemple, pour l’année 2018 j’avais 2/3 intentions.

« Arrêter de fumer » était la plus longue et difficile je le savais. Donc dernier niveau.

« Progresser au yoga » était une intention plus floue. Mais aussi plus simple à réaliser. Il suffisait d’y aller régulièrement pour progresser. Premier niveau.

« Reussir la posture sur la tête » était une intention aussi claire que d’arrêter de fumer, mais pas forcément aussi difficile. Je ne savais pas encore vraiment s’il serait difficile ou non de la faire. Je savais en revanche que j’aurais besoin de beaucoup d’entrainement. Et puis elle s’incluait dans l’intention « progresser au yoga ». Deuxieme niveau.

Avoir des intentions de différents niveaux vous aidera à être fier de vous même si vous ne parvenez pas à réaliser toutes vos intentions avant la fin de l’année.

  • Dire vos intentions clairement à haute voix.

Vous pouvez aussi, en plus, les écrire. Mais les dire à voix haute aide énormément à fixer l’idée et à intégrer le fait que vous allez vivre un an avec cette intention.

  • Choisir des objectifs atteignables

Choisissez des objectifs qui vous semblent difficiles mais pas non plus impossibles.

Vous devez croire en vous et en la possibilité que vous pouvez y arriver.
Si vous vous dites « mon intention 2018 c’est d’être millionaire » alors que vous n’avez pas de travail, pas d’idée de projet, ce n’est pas impossible bien sur (parce que rien n’est impossible et que vous pouvez toujours gagner au LOTO ahah) mais ça va quand même être sacrément compliqué. 😉

J’espère que ces intentions vous aideront à aller vers les objectifs que vous souhaitez atteindre !
Je vous souhaite un très beau réveillon de fin d’année. 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :